Essai hydrostatique
Fiche technique  

Description: L’essai hydrostatique consiste à remplir un pipeline d’eau et à le pressuriser à un niveau qui dépasse sa pression normale de fonctionnement (selon l'association canadienne de pipelines d'énergie, CEPA)
But: Permet d’assurer que la canalisation ne comporte aucun défaut (CEPA)
Mise en service du pipeline: Logiquement, l’essai hydrostatique se déroule avant  la mise en service et est une procédure habituelle pour l'industrie du transport pétrolier au Canada.
Produit de déversement: Eau
Impact financier: Coûte de l'argent
Durée: 4 ou 8 heures
Recommandé par: Richard Kuprewicz, expert en sécurité de pipeline (8/2013, page 30, recommandation 1)Le ministère de l’énergie de l’Ontario (OEB, 10/2013), Ontario Pipeline Landowners Association (OPLA, 10/2013)La coalition Équiterre (10/2013), La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM, 11/2013)Le gouvernement du Québec (CAPERN, 12/2013)
Historique pour 9B: Essai réussi sur l’ensemble de la canalisation dans les deux cas suivants:

  1. Avant l’ouverture initiale en 1976 (direction ouest->est)
  2. Avant l’inversion est->ouest en 1997

Requis par l’Office National de l’Énergie?: Ne précise pas l’étendue de l’essai:  http://www.neb-one.gc.ca/bts/ctrg/gnnb/flngmnl/fmgdt-fra.html mais se réserve le droit de les demander avant l'autorisation de mise en service